S.N.T.P.C.T.
Adhérent à Euro-MEI - Bruxelles
10 rue de Trétaigne 75018 Paris
Syndicat National des Techniciens et Travailleurs de
la  Production  Cinématographique  et de  Télévision
Tél. 01 42 55 82 66
Télécopie 01 42 52 56 26


Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr
Syndicat professionnel fondé en 1937
– déclaré sous le N° 7564 –
représentativité du SNTPCT fixée en 2013 par les arrêtés du Ministère du Travail : Production cinématographique et de films publicitaires : 46.36 % / Production audiovisuelle : 32.87 % / Production de films d'animation : 39.71 %
Negociations 2017 (Salaires minima de la Production cine au 1er janvier 2018)



Devenir membre du SNTPCT


Convention collective nationale de la Production cinématographique et de films publicitaires

 

 

SALAIRES MINIMA DES OUVRIERS ET DES TECHNICIENS AU 1erJANVIER 2018 ?

 

Texte au format pdf


Lors de la Commission mixte du 15 novembre 2017, seul parmi les syndicats de salariés, notre Syndicat a déposé auprès des trois Syndicats de producteurs que sont l’UPC – Union des Producteurs de Cinéma –, l’API – Association des producteurs
Indépendants – et le SPI – Syndicat des Producteurs Indépendants –, la demande de revalorisation des salaires minima suivante :

Mesdames, Messieurs,

Selon l’INSEE, dans les douze derniers mois, l’inflation a été de 0,9 %.

La déperdition de revalorisation par rapport aux salaires minima fixés en juillet 2011 est de 2,10 %, eu égard à l’évolution de l’indice des prix. S’ajoutera une inflation semestrielle qui sera de 0,45 % si l’inflation est égale à l’année passée.

Pour le 1er janvier 2018, nous demandons une revalorisation de 2,55 % (2,10 de rattrapage plus 0,45 de revalorisation).

 

Ils se sont engagés à nous donner une réponse lors de la Commission mixte qui a eu lieu ce 15 décembre 2017.

 

Leur réponse à l’unisson : nous refusons toute revalorisation des salaires minima au 1er janvier 2018.

Non seulement, il n’est pas question pour eux de tenir compte de la demande de 2,10 %
de rattrapage de revalorisation depuis 2011 en application de l’article 10 de la Convention collective,

mais plus encore, c’est le refus de prendre en compte le pourcentage de revalorisation de 0,45 % correspondant à l’évolution de l’indice des prix du dernier semestre de référence.

Ainsi, au 1er janvier 2018, la diminution des salaires minima fixés en juillet 2011 sera encore augmentée et passera à - 2,55 % de déperdition.

 

Il n’y a pas de petits profits pour les producteurs. Aux ouvriers et aux techniciens de se serrer un peu plus la ceinture. 

Face à la misère des producteurs et aux miséreux salaires qu’ils s’octroient par film, il semble nécessaire que nous fassions un effort supplémentaire afin de leur offrir quelques sandwichs…

 

Des minima

Les montants des salaires minima conventionnels sont des montants minimaux d’application obligatoire et qui correspondent aux salaires de techniciens débutants ; qui ne prennent pas en compte l’expérience et l’ancienneté professionnelle.

 

 

Aussi nous appelons les ouvriers et les techniciens, lors de leurs engagements, de demander des salaires supérieurs aux minima conventionnels en vigueur depuis le 1er août afin de tenir compte pour le moins de la déperdition de - 2,55 % des salaires qui nous sont dus.

Si cette politique salariale fait partie de l’air du temps, nous ne saurions l’accepter. Il est indispensable que les ouvriers et les techniciens réagissent sur les  ilms.

 

Ainsi aujourd’hui, les grilles conventionnelles restent celles que nous vous avions adressées au 1er août 2017.

 

 

Nous devons être de plus en plus nombreux, rassemblés dans le Syndicat, afin d’examiner les actions que les Producteurs et leurs Syndicats devront bien dès lors prendre en compte.


Cordialement.

 

Le Conseil syndical

 

Paris, le 18 décembre 2017







LE SYNDICAT
   
Revue de presse(Une expression artistique a nulle autre pareille)
    ÉCRAN TOTAL, pour son numéro 1000 paraissant le 11 juin 2014, a décidé de demander à un certain nombre de personnalités, dont le Dél ...

   
Assemblee generale(Resume du programme revendicatif et d action)
    RÉSUMÉ DU PROGRAMME REVENDICATIF ET D’ACTION Adopté à l’unanimité par l’ ...

   
Assemblee generale(Rapport moral)
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 23 MARS 2013 RAPPORT MORAL LE SYNDICAT : 76 ANS D’EXISTENCE ET D’ACTION&he ...

CINÉMA PUBLICITÉ
   
Salaires(Salaires minima au 1er aout 2017)
___________________________________   Production cinématographique et Production de films publicitaires SALAIRES MINIMA AU 1ER AOÛT 20 ...

   
Texte de la convention(TEXTE DE LA CONVENTION COLLECTIVE DU 19 JANVIER 2012)
  CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE (TEXTE DE LA CONVENTION COLLECTIVE SIGNÉ LE 19 JANVIER ...

Réglem… CNC
   
Emploi(UNE EXIGENCE POUR SAUVEGARDER L'EMPLOI )
      Communiqué UNE EXIGENCE POUR SAUVEGARDER L'EMPLOI DANS LA PRODUCTION DES FILMS FRA ...

   
Emploi(Tribune : mettre fin a l'expatriation economique du tournage des films d'initiative francaise)
    Texte sous format pdf   - où le financement des films est assuré par la France, Ce ...

PRODUCTION AUDIOVISUELLE
   
SALAIRES(Salaires minima conventionnels Production audiovisuelle au 1er aout 2017 )
___________________________________ CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA PRODUCTION AUDIOVISUELLE PRODUCTION DE FILMS DE TÉLÉVISION ( - T ...

TÉLÉVISION
   
Conv Colltve Entreprises techniques (Negociation d'une revalorisation des salaires minima)
Prestation de service pour la Télévision Négociations relatives à la revalorisation des salaires minima   Le Ma ...

Assedic
   
Mission Intermittence 2014(Assurance chomage : contribution aux travaux de mission de concertation "intermittence")
    Assurance-chômage Deuxième contribution du SNTPCT adressée & ...

   
Mission Intermittence 2014(Deuxieme contribution du SNTPCT - Mission de concertation)
        ASSURANCE - CHÔMAGE - MISSION DE CONCERTATION DEUXIEME ...